Pourquoi le CCS ?

CCS est l’abréviation (anglaise) de captage-stockage du dioxyde de carbone. Le CO2 est capté, comprimé et transporté vers une installation de stockage appropriée. Le CCS fait partie de la solution pour un certain nombre de pays qui souhaitent atteindre leurs objectifs climatiques.

To teknikere på TCM

Le CCS peut être utilisé pour réduire les émissions de CO2 dans un certain nombre d’industries, telles que les usines d’incinération et de récupération d’énergie. Le captage et le stockage du CO2 en provenance directe de l’air (DACCS) ou de la biomasse (bio-CCS) produiront des émissions « négatives » de CO2 (extraire le CO2 des processus énergétiques neutres pour le climat et le stocker sous terre)

 

Augmentation du nombre de pays qui réduiront à zéro leurs émissions de gaz à effet de serre

L’Accord de Paris de 2015 est un accord mondial qui vise à limiter la hausse de la température sur Terre « bien en dessous » de 2 °C, de préférence à 1,5 °C. Il engage les États membres à de nouveaux objectifs plus ambitieux pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre tous les cinq ans. L’Accord de Paris établit des règles sur la façon dont les pays doivent rendre compte de leurs efforts en matière climatique.

Le nombre de pays visant à réduire à zéro leurs émissions de gaz à effet de serre est en nette augmentation. Un certain nombre d’entreprises ont les mêmes objectifs. En avril 2021, 44 pays, en plus de l’UE, avaient fixé un objectif de zéro émission, selon l’AIE. Lors du sommet sur le climat de Glasgow en 2021, l’Inde, avec ses 1,4 milliard d’habitants, a annoncé vouloir atteindre la neutralité climatique en 2070. La Chine a déjà promis zéro émission en 2060.

Pour de nombreux pays, il est impossible d’atteindre des émissions nettes nulles sans adopter des variantes de captage et de stockage du carbone.

Le CCS en Europe

Le paquet climatique « Fit for 55 » de l’UE permettra à celle-ci d’atteindre l’objectif de réduction des émissions nettes de gaz à effet de serre de 55 % entre 1990 et 2030. Le paquet de réglementations de l’UE jette également les bases de la manière dont l’UE atteindra la neutralité climatique d’ici 2050. Les pays membres sont responsables de la création de leurs propres stratégies pour atteindre ces objectifs.

Une stratégie claire sur l’utilisation du CCS dans chaque pays sera probablement nécessaire pour déclencher des projets de CCS d’une ampleur suffisante. Ce n’est qu’alors qu’il sera possible de concevoir des instruments ciblés, et pour l’industrie de faire des choix stratégiques à long terme. En matière de CCS en Europe, certains pays sont allés plus loin que d’autres dans l’élaboration de stratégies pour atteindre leurs objectifs climatiques. Ces stratégies incluent le CCS comme outil. Trois pays se distinguent : le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Suède. Ce voisin de la Norvège a légiféré sur des émissions nettes nulles en 2045, puis des émissions négatives. Pour réussir, les autorités suédoises veulent inciter les acteurs à capter le CO2 biogénique. L’Agence suédoise de l’énergie a préparé une proposition sur la façon dont un système de soutien public au CCS peut être conçu.

 

Longship contribuera au développement du CCS

L’objectif du premier projet de CCS adopté en Europe, Longship, est de démontrer que la gestion du CO2 est sûre et faisable. Longship apportera une contribution significative au développement du CCS en tant que mesure climatique efficace. Longship facilitera l’apprentissage et la réduction des coûts pour les projets ultérieurs. Le fait que Northern Lights établisse une infrastructure avec une capacité supplémentaire et propose le transport et le stockage en tant que service sur le marché abaisse le seuil en Europe pour établir de nouveaux projets de capture de CO2. On s’attend à ce que Northern Lights gagne en importance dans la diffusion du CCS en Europe. La conclusion d’accords de base entre États est une condition préalable à la mise en place d’accords commerciaux transnationaux. Ce travail est en cours.

La technologie et les solutions en matière de CCS sont disponibles sur le marché actuel. Le CCS a été amélioré et développé au cours des dernières décennies, notamment grâce aux moyens de Gassnova. À l’avenir, il sera nécessaire de développer davantage la technologie pour réduire les coûts associés au CCS.